Les études

Tour d’horizon des études scientifiques ayant démontrées les effets bénéfiques du thé sur la perte de poids.

Les études sont classées par ordre chronologique, le titre est suivi d’une traduction en français, du pays d’origine ainsi que de l’année de publication.

  1. « Efficacy of a green tea extract rich in catechin polyphenols and caffeine in increasing 24-h energy expenditure and fat oxidation in humans », L’efficacité d’un extrait de thé vert riche en polyphénols de catéchine et en caféine dans l’augmentation de la dépense énergétique quotidienne et l’oxydation des graisses chez l’homme, Suisse ET France, 1999
  2. “Recent findings of green tea extract AR25 (Exolise) and its activity for the treatment of obesity”, Résultats récents sur l’extrait de thé vert AR25 (Exolise) et son activité sur le traitement de l’obésité, France, 2002
  3. études

    Crédit : Hisks

    « Ingestion of a tea rich in catechins leads to a reduction in body fat and malondialdehyde-modified LDL in men. », L’ingestion d’un thé riche en catéchines conduit à une réduction de la graisse corporelle et du lopoprotéine de faible densité modifiée par le malondialdéhyde chez les hommes, Japon 2005

  4. “Anti-obesity effects of green tea: from bedside to bench”, Les effets anti-obésité du thé vert: Du chevet du patient au banc d’essai, Suisse, 2006
  5. “A green tea extract high in catechins reduces body fat and cardiovascular risks in humans”, Un extrait de thé vert riche en catéchines réduit les graisses corporelles et les risques cardio-vasculaires chez l’Homme, Japon, 2007
  6. “Green tea extract ingestion, fat oxidation, and glucosetolerance in healthy humans”,  l’ingestion d’extrait de thé vert, l’oxydation des graisses et la tolérance au glucose chez l’homme sain, Etats-Unis, 2008
  7. A “Green Tea Catechin Consumption Enhances Exercise-Induced Abdominal Fat Loss in Overweight and Obese Adults”, La catéchine du thé vert améliore la perte de graisses abdominales induite par la pratique d’exercices chez les adultes en surpoids ou obèses, Japon 2009
  8. “Green Tea Supplementation Affects Body Weight, Lipids, and Lipid Peroxidation in Obese Subjects with Metabolic Syndrome”, La supplémentation de thé vert affecte la masse corporelle, les lipides, et la péroxydation lipidique chez des sujets obèses atteints de syndrome métabolique, Etats-Unis, 2010

Ces huit études sont autant de preuves que le thé fait maigrir !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.